Kelly Kells

 Originaire de la Picardie, c’est dans la ville de Nogent-sur-Oise (60) que Kelly grandit. Bercée au rythme de la musique hip hop, afro-caribéenne, c’est à l’âge de 10 ans qu’elle commença à monter sur scène en tant que danseuse hip hop en faisant de nombreux spectacles.
Des mots sur nos maux, écrire pour guérir  A 24 ans, elle se découvre un goût pour l’écriture et décide de mettre des mots sur ses propres maux sous forme de textes qui se transformeront en un album, intitulé « Sortie de l’ombre ». Auteure de ses propres textes, elle désire  traiter des thèmes qui touchent la gente féminine, qui ne laissent pas insensibles et à travers lesquels beaucoup peuvent s’y retrouver.

De cet album, elle en fait une comédie musicale pour faire de la prévention autour des thèmes suivants :

  • l’alcool ;
  • la violence conjugale ;
  • la contraception et l’IVG ;
  • la problématique de l’adolescence ;
  • le mal-être.

Un spectacle qui regroupe des acteurs de différentes villes de la Picardie, de différentes couches sociales, ethniques et intergénérationnelles, pour créer un spectacle citoyen. L’avant-première a été jouée le 14 novembre 2012 au Château des Rochers à Nogent-sur-Oise et le 7 mars 2013 à Creil au théâtre de la Faïencerie dans le cadre de la Journée Internationale de la Femme. Une nouvelle réadaptation de ce spectacle a été jouée en juillet 2014 à la Maison Creilloise des Associations à Creil.

Elle nomme cette comédie musicale « Sortie de l’ombre, la vie est un combat » dans l’optique de faire de la prévention et de l’information de manière ludique à travers un spectacle vivant.

Encore un énorme bravo et merci à toute la « TROUPE SORTIE DE L’OMBRE » pour leur travail et leur engagement au sein de ce projet.

Un aperçu du spectacle

 Chorégraphe, prof de danse, metteur en scène, scénariste et rappeuse. Kelly souhaite transmettre ce qu’elle a appris à travers l’écriture, la musique et les arts de la scène sur le développement personnel, pour venir en aide aux personnes souffrant de mal-être et d’un manque d’estime de soi, et au-delà pour faciliter la création de lien social. Elle se forme durant un an sur l’art thérapie pour en faire son métier.

Ses créations :

 

 

FacebookTwitterGoogle+Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *